L’autre versant de la naissance

L’autre versant de la naissance

Il est intéressant de noter l’idéalisation consensuelle des représentations portant sur la vie fœtale. Ce mécanisme de défense, l’idéalisation, permet généralement d’éviter de reconnaître l’ambivalence de nos sentiments et la culpabilité qui en découle. On le retrouve notamment dans les processus de deuils pathologiques quand l’objet d’amour perdu se trouve surinvesti, au point de signifier une perte indépassable.

Lire la suite

Sur la vie intra-utérine

« TOTALITÉ — Dans le cadre d’une grossesse normale, l’homogénéité des conditions de vie prénatale plonge le fœtus dans l’expérience de la totalité vitale. Celle-ci, enregistrée par les territoires corticaux libres, devient un besoin spécifique qui redétermine le fondement animal en être humain.  » Humain  » veut dire ayant un sens supplémentaire, le sens de la totalité,qui devra par la suite acquérir ses modalités psychiques. » Jean Marie Delassus, Le Sens de la maternité (Paris, éd. Dunod, 2002, p. 303-308) Lire la suite